Publié le mai 11, 2022

Ce qui se cache derrière le phénomène hyperpop

Des chansons rapides et des voix pitchées : c'est l'hyperpop. Grâce à Soundcloud et YouTube, ce genre a atteint un grand public en dehors du courant dominant. Aujourd'hui, il est en plein essor sur TikTok. Qu'est-ce qui se cache derrière cet engouement ?

Journalist
963
Charli XCX Press Picture

Over-the-top et pourtant jamais assez : lorsque la culture Internet se mêle à la musique populaire, cela donne l'"hyperpop". Une sorte de pop des charts qui est plus indie que tout ce que l'on a jamais compris sous ce terme. Ce genre, qui ne veut pas en être un, est en vogue depuis deux ans sur TikTok. Même si, comme l'auteur de ce texte, on a jusqu'à présent refusé de télécharger l'application, il est pratiquement impossible de se soustraire à l'effet de cette musique.

Des racines britanniques

Le cercle d'influence autour du producteur et artiste londonien A. G. Cook est considéré comme l'origine et la plus grande influence du mouvement hyperpop. En 2013, il fonde le label et le collectif artistique "PC Music" et pose ainsi la première pierre d'un nouveau mouvement musical qui donnera plus tard naissance à l'hyperpop.

A posé la première pierre de l'hyperpop : le producteur et musicien britannique Alexander Cook, alias A. G. Cook. Image : © PC Music  - PC Music
A posé la première pierre de l'hyperpop : le producteur et musicien britannique Alexander Cook, alias A. G. Cook. Image : © PC Music - PC Music

PC Music abandonne le style sombre et populaire de la musique électronique de l'époque et combine à la place les éléments les plus exubérants et les plus bizarres de la pop pour créer des chansons mignonnes et artificielles. Par moments, elles ressemblent à une fête foraine sous amphétamines, mais elles ne tombent jamais dans la niaiserie. Avec des artistes comme Danny L Harle, Hannah Diamond, Caroline Polachek, Charli XCX ou SOPHIE, Cook atteint bientôt un public de plusieurs millions de personnes. Contrairement à de nombreuses voix de la presse, PC Music n'a cependant jamais été pour le Britannique l'avenir de la pop, mais plutôt une "version transparente et totalement agressive du présent", comme il le révèle dans ce documentaire très appréciable d'Arte :

Arte TRACKS : comment PC Music redéfinit la pop

Phénomène underground et pertinent pour le mainstream

Des microgenres comme l'hyperpop ne sont possibles que grâce à Internet. Les jeunes du monde entier peuvent se mettre en réseau numériquement et se défouler de manière créative dans un microcosme. De nouveaux genres voient ainsi le jour presque toutes les semaines. L'hyperpop met délibérément de côté les conventions formelles du genre, mais réunit en revanche des beats électroniques, du rap, du nu metal, de l'EDM ou de la bubblegum pop avec bien d'autres choses pour créer un sentiment très particulier. La playlist "Hyperpop" créée en 2019 par des rédacteurs de Spotify fait pour la première fois connaître ce phénomène à un large public. Des artistes comme 100 gecs, Charli XCX ou osquinn et ericdoa ont contribué à ce que la scène passe en peu de temps de la niche au sujet de conversation viral numéro 1.

100 gecs - money machine (Official Music Video)

La réalité dans l'artifice

"I'm real when I shop my face", chante la productrice SOPHIE, décédée trop tôt dans un accident en 2021, sur son morceau "Faceshopping", prônant ainsi les interventions plastiques comme une forme d'autodétermination et de libération. Elle montre ainsi à toute une communauté : vous pouvez être tout ce que vous voulez - et vous n'avez pas à vous justifier pour cela. L'icône transgenre nominée aux Grammy Awards est considérée (entre autres) avec A. G. Cook comme une pionnière de la PC Music. Mais elle n'est pas la seule à s'intéresser aux identités de genre et à l'orientation sexuelle en dehors de la norme sociale. De nombreux artistes hyperpop sont queer et le communiquent par des images, des mots ou du son. Les déformations de la voix par l'autotune ou les échos servent à remettre en question les constructions de genre, on cherche plutôt en vain des instruments acoustiques ici.

SOPHIE - Faceshopping (Official Video)

Les "enfants PC" d'Internet

De nombreux artistes hyperpop ne se sont jamais rencontrés dans la vie réelle. Ils se mettent en réseau en ligne et partagent leur musique sur des plateformes de streaming. C'est aussi le cas du Bâlois Roy Aqua, qui n'est pas encore sûr de se situer dans le coin de l'hyperpop : "Je le définis surtout par la production : des beats uptempo autour de 180 bpm, des influences EDM, des effets de bégaiement, des voix pitchées, tout est vitrifié, tout est numérique. C'est de l'hyperpop pour moi", révèle-t-il au magazine en ligne Lyrics. Une petite communauté se forme lentement en Suisse autour des "enfants du PC" ou des "producteurs de chambre", comme Aqua se décrit lui-même. Lui aussi, comme pratiquement tous les artistes hyperpop, appartient à la génération Z et a passé la majeure partie de sa jeunesse devant un écran d'ordinateur. Les médias sociaux permettent aux jeunes artistes de se connecter au monde entier depuis leur chambre d'enfant. Un avantage certain pour la scène suisse : comme les textes sont souvent incompréhensibles, ils fonctionnent aussi au niveau international.

ROY AQUA - ELASTICO (FEAT. D.BEIBI) (SHOT BY @ZUFZUFZUF)

Tu aimes cet article?