Publié le 07. mai 2024

Voici les gagnants des premier Swiss Music Awards

En 2008, le comité des SMA a distribué pour la première fois ses trophées en béton. Ils ont été remportés - entre autres, par un groupe de rock indépendant, une créatrice de tendance trance et une légende de la soul malheureusement décédée depuis.

Journalist
827

2008 a été une année passionnante: les États-Unis ont eu leur premier président noir en la personne de Barack Obama, "Iron Man" a donné le coup d'envoi du Marvel Cinematic Universe et des expériences nucléaires qui avait le potentiel de produire des trous noirs, ont été lancées à Genève. C'est du moins ce qu'affirme notre oncle sur Facebook. Mais il se passe aussi des choses passionnantes dans le paysage musical suisse, qui fêtera le 27 février la première des Swiss Music Awards.

Les billets pour les Swiss Music Awards 2024 sont disponibles ICI.

Le début dans le club traditionnel de Zurich

La première édition est encore relativement petite - l'événement a lieu au Kaufleuten de Zurich et débute avec dix catégories. Mais à l'époque, les 30 artistes nominés étaient déjà très intéressants, et dix d'entre eux ont reçu un pavé. Nous revenons sur la volée 08.

Meilleure chanson nationale : Stress - «On n’a q’une terre»

Sur Spotify, «On n’a q’une terre» est la deuxième chanson la plus populaire de Stress, ce qui témoigne de sa longévité et donc de sa qualité. On oublie alors volontiers que la chanson a en fait été produite pour une campagne d'image de Coop.

Meilleure chanson internationale : Rihanna feat. Jay-Z - «Umbrella»

Les lecteurs réguliers de starzone savent que "Umbrella" était à l'origine destinée à Britney Spears, mais que son management a refusé la chanson. L'équipe de Rihanna a été moins sélective et, avec le cachet caractéristique de la chanteuse, elle en a fait l'un des plus grands succès pop de tous les temps.

Meilleur album pop/rock national : Gotthard - «Domino Effect»

Avec douze albums numéro 1, Gotthard est le groupe le plus populaire de Suisse. Leur travail a été récompensé à deux autres reprises dans l'histoire de la SMA, mais pour le chanteur Steve Lee, cela devait se limiter à une seule distinction - il est décédé en 2010 dans un accident de moto aux Etats-Unis.

Meilleur album pop/rock international : Nelly Furtado - «Loose»

En parlant de succès, "Loose" est à ce jour l'album le plus populaire de Nelly Furtado, et il n'est pas surprenant qu'il contienne des bangers immortels comme "Maneater" et "Promiscuous".

Meilleur album Urban National : Stress - «Renaissance»

En 2007, Stress a transformé un règlement de comptes haineux avec la Suisse conservatrice en un grand album qui fait aujourd'hui partie des pierres angulaires du hip-hop suisse. "Renaissance" est resté 89 semaines dans les hit-parades et a remporté de manière méritée l'Award du meilleur album Urban National.

Meilleur Album Urbain International : Alicia Keys - «As I Am»

Après quelques sorties de singles plutôt peu spectaculaires en 2005 et 2006, les pessimistes voulaient déjà faire une croix sur Alicia Keys. Avec "As I Am", Alicia Keys a clos le bec aux sceptiques.

Meilleur nouveau venu au niveau national : Redwood

En 2008, c'est la catégorie des plus petits artistes - d'un point de vue commercial - qui a fait le plus parler d'elle. A l'époque, l'objectif était de mettre en lumière les nouveaux venus de la scène locale, en tenant compte de plusieurs facteurs. Le fait qu'un groupe de 15 ans d'âge ait remporté le prix Newcomer a provoqué un raclement de gorge discret parmi les musiciens suisses.

Mais Redwood mérite bien ce trophée. Le groupe de rock indépendant zurichois a été l'un des représentants les plus actifs et les plus célèbres du genre dans notre pays et a joué sur presque toutes les scènes du pays au cours de ses 30 ans de carrière.

Meilleur nouveau venu à l'international : Amy Winehouse

Amy, comme nous aurions tous aimé entendre encore beaucoup d'autres albums de toi, mais malheureusement "Back to Black" devait être ta dernière sortie. Que peut-on encore écrire sur cette œuvre monumentale qui n'ait pas déjà été écrit ? Probablement rien, alors soyons brefs : "Back to Black" mérite toutes les récompenses du monde.

Meilleur album Dance National : DJ Tatana - Variété (The Show)

En 2008, la grande dame de la trance pouvait déjà se targuer d'une longue carrière internationale couronnée de succès. Celle-ci s'est certes progressivement ralentie dans les années zéro, mais cela n'a rien changé à la régularité de la production de l'artiste.

Meilleur clip vidéo national : Stress - «Mais où»

Tour du chapeau pour Stress. "Mais où" était une attaque frontale contre le premier parti de Suisse en termes d'électeurs, dont le clip vidéo illustrait habilement le message.

Comme l'année dernière, starzone.ch couvrira à nouveau les Swiss Music Awards. Toutes les infos sur la manifestation se trouvent ici.

Tu aimes cet article?