Publié le 07. novembre 2023

Bienvenue au Rap and Rock and Roll Hall of Fame!

Ce week-end, le Rock and Roll Hall of Fame a accueilli ses nouveaux membres. Outre Kate Bush, Sheryl Crow et Willie Nelson, Missy Elliott est devenue la toute première rappeuse à être admise. Retrouvez les moments forts et toutes les personnes décorées.

Journalist
2415

La question de savoir ce qu'il faut penser du Rock and Roll Hall of Fame fait toujours l'objet de discussions passionnées dans les cercles musicaux. Inauguré en 1995 à Cleveland, dans l'Ohio, le Hall of Fame et son musée ont été créés à la demande des majors du disque et à l'instigation d'Ahmet Ertegün, le patron d'Atlantic. Un comité d'historiens de la musique décide désormais régulièrement qui doit encore être enregistré - ce qui est ensuite célébré par un événement. Les critiques ne manquent pas : on se dispute parfois sur l'étendue de la notion de "rock and roll", puis on dit à juste titre que la sélection a longtemps été trop blanche et trop masculine, et tous les deux ans, un groupe refuse d'être admis, ou du moins l'accepte avec des maux de ventre. Le refus des Sex Pistols en 2006 est légendaire : ils ont déclaré qu'à côté d'eux, "le rock and roll, y compris ce Hall of Fame débile, ne ressemblait justement qu'à une tache de pisse".

Les RATM ont des "points de vue différents

Cette année, Tom Morello a exprimé les maux de ventre de ses collègues du groupe Rage Against The Machine dans son discours de remerciement. Il a déclaré : "Je suis très reconnaissant pour l'alchimie musicale que j'ai pu partager avec Brad Wilk, Tim Commerford et Zach de la Rocha. Comme la plupart des groupes, nous avons des points de vue différents sur beaucoup de choses, y compris l'admission au Rock Hall". Puis il a poursuivi : "De mon point de vue, ce soir est une grande occasion de célébrer la musique et la mission du groupe, avec le cinquième membre du groupe : les incroyables fans de Rage Against The Machine. La meilleure façon de célébrer cette musique est de perpétuer cette mission et ce message". Très bien dit Tom - et maintenant, offrez enfin à ces fans de la nouvelle musique et ne jouez pas toujours les vieux hits tous les jubilés dans des festivals hors de prix ...

Toutes les nouvelles recrues de la soirée et une représentation de renom

Les nouveaux venus de la soirée étaient, outre RATM : Kate Bush (qui n'a pas participé à la cérémonie), Sheryl Crow, Missy Elliott, George Michael, Willie Nelson et The Spinners. Link Wray, décédé en 2005, et DJ Kool Herc ont également été récompensés par le "Musical Influence Award", Chaka Khan et Bernie Taupin par le "Musical Excellence Award", tandis que Don Cornelius a reçu le "Ahmet Ertegun Award". Ces noms avaient déjà été annoncés en mars - et l'on craignait dès le départ que la personne la plus fascinante parmi les lauréats ne soit pas présente : Kate Bush a annoncé sa gratitude, s'est montrée honorée, mais a écrit dans un communiqué : "I'm afraid I won't be able to attend the ceremony tonight, but for me the real honour is knowing that you felt I deserved it". Avec sa bénédiction, une grande musicienne a toutefois joué "Running Up That Hill (A Deal with God)", qui est une admiratrice avouée de Bush : St. Vincent.

Missy Elliott est la toute première rappeuse à être récompensée

Depuis Jay-Z et Eminem, la musique rap a déjà sa place dans le Rock and Roll Hall of Fame. Mais aujourd'hui, une rappeuse a enfin été récompensée : Missy Elliott. Queen Latifah a prononcé un discours passionné à cette occasion.

Sheryl Crow sur scène avec une jeune fan

La distinction de Sheryl Crow arrive également à point nommé. Sa musique est à nouveau très appréciée par la génération des jeunes auteurs-compositeurs. Ainsi, la reine de l'indie a récemment repris Soccer Mommy sur son dernier EP "Soak Up The Sun". Lors de la cérémonie d'enregistrement, Crow a ouvert la soirée avec Olivia Rodrigo, qui a également une grande estime pour Crow et vient de sortir un fantastique deuxième album, "Guts".

Jimmy Page surprend avec un concert en l'honneur de Link Wray

La vieille garde des fans de musique a dû se réjouir surtout du bref retour sur scène de Jimmy Page. Le fondateur et guitariste de Led Zeppelin a joué ce soir-là le morceau "Rumble" de Link Wray & The Wray Men.

Andrew Ridgley parle de son collègue de Wham !, George Michael

A titre posthume, George Michael a également été intronisé au Hall of Fame. Son collègue du groupe Wham !, Andrew Ridgley, a prononcé un discours émouvant et sympathique sur Michael, qu'il a qualifié en plaisantant de "pas si beau que ça chez Wham !

Willie Nelson établit un record à un âge avancé

Comme le Rock and Roll Hall of Fame aime parler en superlatifs, on a encore annoncé que Willie Nelson avait battu un record. A l'âge de 90 ans, il est le membre le plus âgé à avoir été intronisé au Hall of Fame. C'est le musicien Dave Matthews qui a prononcé le discours en son honneur, laissant également la place à quelques gags entre les nombreuses paroles d'hommage.

Tu aimes cet article?